jeudi 13 septembre 2012

La Guyane chez soi ? Ou comment transformer un coupon en tenture murale ?

Souvenez-vous, je vous avais montré ici ce que m'ont apporté mon grand fils et sa compagne au retour de leur séjour de plusieurs mois en Guyane.
Connaissant mon goût pour les beaux tissus...ils m'avaient offert trois magnifiques coupons, colorés, typiques. 


Le premier coupon que mes ciseaux ont attaqué (avec plaisir !) est celui-ci :
un magnifique tissu représentant la carte de la Guyane, des motifs floraux, des oiseaux.



 Mais comment le mettre en valeur sans le dénaturer ?

Afin de décorer leur intérieur, tout en prolongeant le souvenir de ce séjour, je leur ai proposé la réalisation d'un panneau mural et de ses coussins assortis, sans connaître à l'avance la taille des uns et des autres, je devais y réfléchir...

Proposition adoptée, carte blanche pour Libertylle !

J'ai décidé de conserver la plus grande partie du coupon, ne réservant pour les coussins qu'une bande sur le côté du tissu, bande que j'ai coupée en quatre : 
j'avais les dimensions nécessaires pour deux coussins, et aucune chute de tissu !

1ère étape : la réalisation des coussins

N'étant pas de dimension standard, j'ai confectionné moi-même les coussins de garnissage : un cale-rein généreusement garni  pour qu'il soit suffisamment ferme.



J'ai ensuite réalisé les housses, avec montage d'une grande fermeture-éclair : les housses seront lavables, c'est plus pratique.

Petite astuce : les housses de coussin doivent toujours être légèrement plus petite que le coussin de garnissage , ceci permet d'éviter que le coussin "nage" dans sa housse, je ne trouve pas cela joli...j'aime les coussins dodus...Mais tout est question de goût !

Voici mes coussins dodus...

La fermeture, bien cachée...

2ème étape : le panneau mural

Le challenge était de trouver un système qui permette au tissu de rester tendu, bien à plat contre le mur, et aussi un système d'accroche facile...

J'ai d'abord réalisé un ourlet le long de chaque côté du panneau, rien de bien difficile.
 Ensuite, en haut et en bas du tissu, j'ai prévu de quoi glisser une baguette de bois découpée à la taille de la largeur du panneau (Libertylle scie aussi...). 
J'ai fixé deux anneaux à l'aide d'un ruban de coton, comme ci-dessous :


Une petite couture empêche la baguette de sortir...ni vu ni connu...
 Et voilà le panneau mural en situation, chez moi, en attendant qu'il trouve sa place chez eux !
Impressionnant non !


 L'anneau se fait discret. Grâce aux baguettes de bois invisibles, le panneau est bien contre le mur, sans espace, ouf !



 
Sur mon mur clair, les couleurs prennent tout leur éclat.
J'espère que chez eux l'ensemble rend aussi bien ! Hâte de voir cela.
Une chose est sûre, ils ne verront cette décoration nulle part ailleurs, c'est une création 
UNIQUE
la magie du fait-main !





Rendez-vous sur Hellocoton !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Enregistrer un commentaire